22316

    La vie est d’une ironie si mortelle ; comment y voir de la magie, alors qu’elle n’est qu’une banalité si exaspérante ? Je ne comprends pas. La magie est cette chose qui nous échappe, ce mystère si incertain, si invraisemblable que le cerveau, rationnel et réaliste, ne peut en concevoir la réalité même. En effet, la magie est l’irréel dans la matière. Cette mouvance qui ondule et trouble l’horizon tandis que nous essayons de comprendre la nature de cette brume indéterminée, en vain.

     Voici la nature même de la magie. On ne peut la toucher, la palper si aisément. Elle se cache et se disperse comme les molécules d’air que l’on respire : elle est autour de nous, nous la respirons, elle circule en nous mais nous ne pouvons la voir, la percevoir même. Un filtre nous en empêche ; quel est – il ? Comment le briser ? Peut-être est – ce là le début d’un projet bien plus grand, la découverte d’un ensemble dans lequel nous ne sommes qu’un infime atome, tel un bourgeon éclos sur un arbre infini et dont nous ne savons guère trouver la tige qui nous relie à lui.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s