Muette, mille fois muette

     Parfois, je me sens intruse, inadaptée. Un peu comme ce léger trait fin qui dépasse d’un cercle dessiné à la main. Celui-là même qu’on aperçoit lorsqu’on plisse les yeux, quand on se penche en avant pour l’observer attentivement. Ce trait de trop qui casse l’harmonie.

     Je me dis parfois que ce serait mieux, sans moi, sans ce poids qui pèse sur mes épaules. La tension est palpable, non la gène indescriptible de la présence intrusive, mais celle de l’ombre parmi les figures, furtive. Je suis là, mais je pourrais ne pas l’être, parce que je n’y change rien, à ces instants futiles, je ne sers à rien.

       Silence et écoute, de simples maximes et qui pourtant, agressent. Cette discrétion me pèse, comme si, un bref instant, mon mutisme éclate avec fracas les oreilles des persécuteurs, comme si je n’avais pas le droit d’être là, immobile, inaudible. Comme si mon corps n’a pas le droit d’exister tant que je n’ouvre pas la bouche. Par moment, chaque particule de mon être souhaite être réduite à néant, disparaître à jamais, parce que presque chaque humain qui m’entoure me renvoie cette image ridicule, de ce pantin qui ne parle pas.

     La parole n’est plus utile, elle est devenue factice. Elle ne sert plus à communiquer mais à montrer que nous en sommes capables. Tous ces faux semblants, ces fausses paroles me tendent le même piège jour après jour : je suis incapable de parler pour parler. Lorsque j’ouvre la bouche, je veux témoigner d’une émotion ; aucun son ne peut en sortir si cela ne m’est pas nécessaire.

     La futilité du langage en société est telle que je ne peux plus tenir aussi longtemps sans me voir reprocher cette discrétion inhérente à ma personne. Le jeu des apparences ne suffit plus. Désormais, il faut parler, jacasser, rire aux éclats, être théâtral, extravagant, expressif : il faut être trop. La modestie n’est pas acceptée, l’humilité est abhorrée.

Comment puis-je vivre dans ce monde mugissant, moi qui suis muette  ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s