La comédie humaine

Plongé dans ce quotidien, on ne remarque rien. Je n’y ai jamais appartenu et je n’y appartiendrai jamais non plus. Comme la narratrice d’un roman, je me sens à l’écart de l’action ; j’y assiste, je l’observe, je la narre. Mes yeux suivent les mouvements de ces marionnettes humaines avec sarcasme. Comment est-ce possible que j’en sois témoin, impuissante, à ce spectacle vivant, sans que je ne m’y sente intégrée ?

Je l’ai plus particulièrement remarqué dans le monde étrange du travail. makenna-entrikin-1142068-unsplashJe me sens la comédienne d’une pièce de théâtre qui a un temps donné : un début, une fin ; le reste est flou. J’adopte un rôle qui n’est pas mon identité. Plus encore, la logique de cette mise en scène m’échappe. Quel est l’intérêt d’y jouer ? Plus les semaines avancent et moins le monde professionnel n’a de sens pour moi. Ou peut-être est-ce le monde de l’entreprise qui nous oblige à jouer un rôle : faire sembler de s’engager dans un domaine qui n’a pas réellement de sens. Pourquoi fait-on cela ? Je l’ignore.

Je ne me sens jamais plus moi-même que lorsque je m’adonne à mes passions. Lorsque je lis, je me sens vivre ; lorsque j’écris (comme maintenant), j’épouse qui je suis ; lorsque je regarde une œuvre artistique, je me laisse emporter par sa vitalité ; lorsque je prends soin de mon corps, j’embrasse et aime mon être tout entier. Mais lorsque je travaille en communauté, plus rien n’a de sens. Le travail m’est trop abstrait. C’est un mot vide, inerte qui pourtant, a conquis la planète, a conquis nos âmes et nos vies. Tous se sentent obligés de travailler. Pour donner du sens ? Pour s’occuper ? Pour gagner de l’argent ou survivre ?

Certains projets ont pourtant toute leur utilité – à notre échelle microscopique du moins – mais le monde professionnel en lui-même et tout son système n’a aucun sens. Alors je me dépersonnalise de moi-même et j’assiste à ma propre danse dans cette immense chorégraphie insensée.

[Photo by Makenna Entrikin on Unsplash]

Publicités

2 réflexions au sujet de « La comédie humaine »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s