5 bonnes raisons qui m’ont poussée à créer ce blog

Tenir un blog prend beaucoup de temps, surtout lorsqu’on veut développer un site ambitieux et agréable pour les lecteurs. C’est une activité que je connais depuis quelques années déjà et que j’avais malheureusement mise de côté pendant 3 ans. C’est au cours de ma dernière année de licence de Lettres que j’ai décidé de m’y remettre et de créer quelque chose de plus complexe, d’encore plus personnel.

Malgré le manque de temps, malgré la paresse (qui m’influence bien trop souvent, je dois vous l’avouer), je ne peux pas me résoudre à laisser de côté cette aventure. Voici donc 5 raisons qui m’ont amenée à créer ce petit cocon littéraire.

  • Partager deux passions : l’écriture et la lecture

À l’origine, ce blog est un exutoire. C’est l’endroit où j’avais envie de libérer mes mots, qu’ils soient des mots d’admiration pour une oeuvre littéraire ou des récits poétiques qui transportent le lecteur vers une bulle de mon imaginaire. Qu’importe si je n’étais pas lue, mes pensées ne resteraient pas enfermées dans mon crâne.

Mais mon besoin le plus pressant n’était pas celui de partager mes écrits. Ils se travaillent en solitaire, demandent une satisfaction qui m’appartient et un résultat parfois trop ambitieux. J’avais au contraire besoin de partager tout ce que je lisais. Comme un journal intime, j’avais besoin de créer le journal d’une bibliophile qui serait lu de tous. Même si lire est une activité de solitaire, une fois le livre terminée, le besoin pressant de partager ne peut être tarie.

  • Appartenir à une communauté

Malgré quelques personnes de mon entourage qui lisent également des livres, j’avais ce besoin d’appartenir à un groupe plus grand, plus approfondi. Les salons littéraires n’existent plus aujourd’hui. Où dialoguer ? Où décrier ce livre terrible qui nous a fait bondir ? Où s’exalter d’une lecture si puissante qu’elle nous dispense de l’envie d’en découvrir d’autres ? J’avais envie d’un espace qui m’appartenait où je pouvais partager ces retours et créer mon identité. Ensuite, il ne me restait plus qu’à vous trouver, chers lecteurs, pour converser ici ou bien venir échanger dans votre propre demeure, si elle existe aussi sur la toile. Et qui sait, peut-être qu’avec votre aide, je fonderai un salon littéraire ?

  • Donner un sens à ma vie

Ce point est peut-être le plus important pour moi et le plus surprenant pour vous. Comment un blog peut-il répondre à la question existentielle la plus mystérieuse de l’existence : quel est le sens de ma vie ? Pour moi, cette question a trouvé sa réponse avec l’avènement de ma passion pour l’écriture. À travers cette passion, j’y ai trouvé la sérénité, l’exaltation, un sentiment de puissance et de vulnérabilité aussi. J’y ai trouvé la réponse que j’ai toujours cherché. Je ne pourrais pas l’expliquer autrement qu’avec une succession d’émotions et de sentiments que cette activité me procure.

Écrire est un sentiment puissant. Au contraire de l’écriture d’un roman ou d’une oeuvre littéraire, écrire un article ne procure pas exactement les mêmes émotions. Son résultat est instantané, sa mise en ligne bien moins audacieuse, selon moi. Ce qui est essentiel est la réaction immédiate, les émotions et sentiments que le sujet de l’article génère. C’est comme créer une étoile dans le ciel qu’un jour, peut-être, des humains regarderont plus que toutes les autres étoiles et dont ils parleront de générations en générations.

  • Exercer mon style

Partager mon amour des livres ne pouvait venir sans exploiter ma passion la plus importante : vous l’avez deviné à force de lire les paragraphes précédents, c’est l’écriture. Tous ces textes ne peuvent être produits sans un amour des mots, sans aimer écrire aussi. Mais je n’avais pas envie d’écrire simplement, ni d’avoir un blog qui allait se perdre parmi tous ces autres blogs foisonnants sur la toile. J’avais également besoin d’un espace qui me montrerait les résultats immédiats de ce que j’écrivais. Parler d’un sujet est difficile lorsque l’on ne sait pas comment le faire. Le risque de ne pas intéresser le lecteur est toujours présent mais tenir ce blog est là pour savoir ce qui vous intéresse justement.

  • Apporter ma pierre à l’édifice

N’y a t-il pas une citation qui dit « toutes les histoires ont été écrites mais aucune selon votre point de vue » ? Pourquoi ne serait-ce pas la même chose des blogs littéraires ? J’aime à croire que chaque personne est différente. Qu’importe si un sujet a été abordé de nombreuses fois, on peut découvrir un détail dans une seule chronique qui nous séduira pour lire le livre que nous n’avions pas prévu de parcourir à l’origine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s