Éphémère.

Est-ce une terrible ironie que d’aimer un mot dont le symbole peut-être à la fois cruellement magnifique et superbement triste ?

Lire plus