Éphémère.

Est-ce une terrible ironie que d’aimer un mot dont le symbole peut-être à la fois cruellement magnifique et superbement triste ? Il est probablement fou d’aimer un tel mot qui n’apporte à ma vie qu’une douce amertume. Pourtant, comme toute émotion négative, je ne peux m’empêcher de l’aimer.   J’aime la magnificence de l’instant et…

Lire plus